La construction en Terre

La construction en terre

Aujourd’hui, nous allons parler de la construction en terre et plus particulièrement de la construction en bauge.

Dans le cadre de mon activité professionnelle, je suis amené à parler des enduits terre, du torchis, des murs en terre… et souvent, on me répond : « qu’est-ce que vous n’allez pas inventer !!! ».

contact terre sur pierre

Et bien non, je n’invente rien ! Je ne fais que regarder ce qui s’est fait depuis très longtemps. La terre est un matériau de construction vieux comme le monde ! D’ailleurs 30% de la population mondiale vit actuellement dans des maisons en terre !

On utilise pour cela la technique de la bauge, dit également technique du cob. C’est un mélange de terre argileuse crue et de fibres végétales que l’on monte au fur et à mesure. Cette méthode offre de nombreux avantages écologiques :

– Elle permet d’utiliser des matériaux présents sur votre terrain

– Les constructions obtenues répondent à des normes thermiques performantes (on en reparlera tout à l’heure).

L’utilisation de la terre se fait également avec la technique du pisé et de l’adobe. Le pisé définit une technique de banchage ; l’adobe, elle, est une technique de fabrication de briques de terre crue.

En France, on retrouve des traces de constructions en bauge depuis l’époque néolithique (-5000 avant JC). Les plus anciens bâtiments encore debout et habités datent du 16ème siècle. On pense qu’il existe environ 50 000 constructions en bauge en France, actuellement encore habitées. La plupart se situe dans le département de la Manche et dans le bassin rennais, même si la zone de construction s’étend sur un large grand ouest, allant du Nord au Gers.

Cette technique a été abandonnée après la seconde guerre mondiale, par manque de main d’œuvre et car il fallait dorénavant construire rapidement !

application de la terre

Actuellement, plus personne en France ne construit en bauge, à part des passionnés qui se chargent d’entretenir de vieux bâtiments.

Il faut toutefois citer l’immeuble Salvatierra à Rennes, regroupant 40 logements, construits avec des matériaux principalement naturels. Les travaux ont été terminés en 2001 et la façade sud est un mur en bauge ! Le mur a été monté avec de grands blocs de terre crue préfabriquée par un artisan spécialiste de la bauge ; acheminés par camion, ces blocs ont ensuite été montés comme d’immenses briques de terre crue.

Actuellement il n’existe pas de DTU pour la bauge ; cette DTU permet à un produit d’être normalisé pour sa mise en œuvre et ainsi de pouvoir être couvert par les garanties décennales des constructeurs. Il n’existe pas non plus de règles professionnelles. De plus, la bauge ne satisfait pas aux exigences de la règlementation du bâtiment, car la terre est un piètre isolant. Cependant, en prenant en compte la globalité du bâtiment, on peut compenser cette faible qualité de la terre :

– Bien isoler toutes les autres parties de la maison (toiture, sol et mur de soubassement)

– Faire des enduits intérieurs et extérieurs respirant

– Choisir des vitrages de très bonnes qualités

– Isoler les faces intérieures ou extérieures des murs en bauge avec un matériau léger

– Incorporer beaucoup de paille dans la bauge, car cela renforcera ses qualités isolantes

– Faire le mur nord en bottes de paille est d’ailleurs une bonne idée, afin d’avoir un très bon mur isolant sur la paroi la plus froide !

Je vous invite à vous initier à cette technique, rien que pour le plaisir d’avoir les mains dans la terre ! Pour plus d’information, vous pouvez lire le livre de Weismann et Bryce « Construire en terre facilement », aux éditions La Plage. Les auteurs ont eux-mêmes fondés une petite entreprise en Angleterre, spécialisée en construction et restauration de bâtiments en terre. Ils ont même participé à la construction d’écoles, de maisons à étages, de fours, de cheminées… C’est passionnant.

Vous retrouverez toutes ces informations sur le site de Radio Gâtine 

finition en terre

Ce contenu a été publié dans Enduit, Parlons d’éco construction, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à La construction en Terre

  1. Louis Rouaze dit :

    Bonjour Eddy,

    merci pour ce site, c’est un palisir de voir ton travail…

    j’aimerai savoir s’il y a en france moyen de se former à la construction en cob.
    Je vie actuellement en Californie, d’origine Bretonne je compte rentrer dans le finistère pour m’installer et construire une maison en Cob afin d’y vivre.

    Il y a pas mal de d’ateliers ici en Oregon et Californie, et je ne trouve pas grand chose en France( sur internet).

    merci

    Louis

    Je suis très intéressé par la construction en cob

Répondre à Louis Rouaze Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *